Collège des Enseignants en Neurologie

Introduction

La sémiologie neurologique est d’une grande richesse clinique. Elle est présentée ici en deux grandes parties :

  • dans la première partie, dite analytique, sont étudiés un à un les syndromes élémentaires (un syndrome est un regroupement de symptômes – ce dont se plaignent les malades – et de signes cliniques – ce que recueillent les médecins lors de l’examen clinique).
  • dans la deuxième partie, de sémiologie topographique, les syndromes élémentaires sont regroupés en syndromes topographiques.
     

Le diagnostic topographique est absolument fondamental en neurologie. Il impose, pour être compris et retenu, une bonne connaissance de la neuroanatomie de base.

La vidéothèque qui accompagne ce référentiel aidera à mémoriser tous ces syndromes.
Dans de nombreux films, l’examen neurologique n’apparaît pas, car un diagnostic au moins syndromique est possible à partir du seul énoncé des malades. Il est usuel, et exact, de dire que l’entretien avec le malade (« l’interrogatoire ») fait l’essentiel du diagnostic : les symptômes sont souvent interprétables en termes de signes, que l’examen neurologique ne fait que confirmer. Dans d’autres films, la seule observation du malade (« inspection ») suffit à faire un diagnostic. Dans d’autres cas, c’est l’examen neurologique qui oriente le diagnostic, lorsque l’entretien n’y suffit pas.

Le choix a été fait, dans ce référentiel, de renoncer à l’exhaustivité, ne retenant que les symptômes et signes les plus pertinents pour l’établissement du diagnostic.

Mentions légales | Boite à outils | Envoyer à un ami | Réalisé par Cyim |

CEN - Collège des Enseignants en Neurologie - http://www.cen-neurologie.asso.fr